Vous êtes ici
Education
08/04/2019

Rentrée décalée aux écoles supérieures: une solution au décrochage universitaire?

Rentrée décalée, un marché porteur

Nombre d’étudiant cèdent au décrochage en cette période de l’année. Manque d’encadrement, résultats médiocres, mauvais choix de la filière universitaire, les raison sont nombreuses à ce découragement. Pour éviter que l’étudiant ne perde son année, les écoles privées se sont organisées pour organiser des rentrées décalées en janvier/février. Le Salon de la rentrée décalée s’est même tenu récemment à Paris en France, réunissant 45 établissements d’enseignement supérieur, qu’il s’agisse d’écoles de commerce ou d’autre type d’écoles. Quelques chiffres d’abord. A la rentrée 2017, 347 375 étudiants se sont inscrits en première année de licence et  plus de 2 % ont changé d’orientation au cours de l’année. La session de rentrée de rattrapage est aujourd’hui bien ancrée dans beaucoup d’écoles. Il faut dire que le marché est porteur: pour certains établissements, la rentrée décalée représente plus de 20 % de l’effectif d’une promotion comme pour le Bachelor in Business Administration de Skema Business School.

Le niveau des étudiants n’est pas forcément mauvais

Contrairement à une idée reçue, les étudiants qui décrochent ne sont pas forcément d’un niveau insuffisant. Il peut en effet s’agir de profils en provenance d’une première année commune aux études de santé (PACES) ou d’une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE). Après tout, comprendre que ce que l’on voulait n’était pas de devenir chirurgien n’est pas un défaut, mais plutôt un signe de lucidité sur soi. N’oublions pas aussi les profils qui optent pour une classe prépa sous la pression parentale ou encore de ceux qui n’ont pas reçu d’affectation à leur goût de la part de Parcoursup. Bref, la rentrée décalée peut constituer une solution alternative pour des jeunes au parcours assez diversifié. L’on sait par exemple que les écoles de managementreçoivent pour la rentrée de janvier/février beaucoup de jeunes en provenance des filières Droit, Economie, Gestion des universités. En principe, il est prévu que la prochaine réforme des études de santé (la fin du numerus clausus et du concours en fin de première année) limite la fuite des recalés en médecine vers les écoles d’ingénieurs ou de paramédical. Voici maintenant un florilège de quelques écoles qui proposent une rentrée décalée 2019:

ESGCI-Ecole Supérieure de Gestion et de Commerce International

L’établissement propose 6 spécialisations à bac+3 et bac+5, dont 4 sont accessibles en rentrée de février à différents niveaux (Bachelor 1e et 3e années, Mastère 4e année selon les spécialisations) : marketing et relations internationales, marketing et commerce, communication, management du luxe.

IPAG Business School: rentrée le 05 février 2019

Deux programmes sont proposés:   le Bachelor Marketing et communication digitale et le Bachelor Management de luxe.

ISC Paris-Institut Supérieur de Commerce

Rentrée décalée le 26 février 2019 en février pour les programmes Bachelors : bachelor généraliste, Bachelor in international business, bachelor web marketing et e-business, bachelor management du luxe, bachelor communication, bachelor comptabilité et finance. Deux sessions de concours sont organisées : l’une le 15 décembre 2018, l’autre le 16 janvier 2019. Les épreuves comprennent un test de logique et de raisonnement, un QCM d’anglais et un entretien de motivation. La date de la rentrée décalée est fixée au 26 février 2019.

ISG Paris -Institut Supérieur de Gestion

Rentrée en février au sein de son parcours grande école, aux bacheliers souhaitant se réorienter vers des études de management et de gestion.

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Découvrir les autres news

Haut

Appuyer sur Entrer pour lancer la recherche ou sur ESC pour fermer